conseils pour rester actif et mobile à un âge avancé

Pharma Mag » Seniors » conseils pour rester actif et mobile à un âge avancé

Dans notre société actuelle, l’espérance de vie ne cesse d’augmenter. Toutefois, vieillir n’est pas toujours synonyme de vieillesse. Au contraire, le troisième âge peut être une période riche en expériences, en découvertes et en activités. C’est pourquoi il est essentiel de préserver sa mobilité et son activité physique. Mais comment y parvenir ? Quels sont les conseils à suivre pour rester actif et mobile à un âge avancé ? Voici quelques pistes de réflexion.

Maintenir une activité physique régulière

On ne le dira jamais assez : pour préserver sa santé physique, il est indispensable de maintenir une activité physique régulière. C’est le premier conseil que l’on peut donner à toute personne souhaitant rester active à un âge avancé.

A lire également : astuces pour garder un poids santé chez les seniors

L’exercice physique est une ressource précieuse pour lutter contre le vieillissement. En effet, il contribue à maintenir la masse musculaire, à améliorer la mobilité articulaire, à stimuler la circulation sanguine et à prévenir de nombreuses maladies.

Il est recommandé d’opter pour des activités physiques adaptées à son âge et à sa condition physique. Il peut s’agir de marche, de vélo, de natation ou encore de yoga. L’important est de choisir une activité qui procure du plaisir et de la motiver à la pratiquer de manière régulière.

A découvrir également : comment maintenir une bonne santé mentale et émotionnelle après 60 ans

Prévenir les risques de chute

Les chutes sont un risque majeur chez les seniors. Elles peuvent entraîner des blessures graves et une perte d’autonomie. C’est pourquoi il est essentiel de mettre en place des mesures de prévention.

Dans la maison, il convient d’installer des barres d’appui dans la salle de bain, de sécuriser les escaliers avec des rampes, d’éclairer correctement les pièces et de ranger les objets pouvant constituer un obstacle.

Par ailleurs, certains exercices de gymnastique douce peuvent aider à renforcer l’équilibre et à prévenir les chutes. Il s’agit notamment de la marche en ligne droite, de la station sur un pied ou des mouvements de rotation du buste.

Adopter une alimentation équilibrée

L’alimentation joue un rôle majeur dans le maintien de la santé et de la mobilité. Une alimentation équilibrée permet de fournir à l’organisme tous les nutriments dont il a besoin pour fonctionner correctement.

Il est recommandé de privilégier les aliments riches en protéines, en vitamines et en minéraux, tels que les fruits, les légumes, les produits laitiers, les viandes maigres et les poissons. Il faut également veiller à une bonne hydratation en buvant au moins 1,5 litre d’eau par jour.

Garder un lien social actif

Le lien social est une autre dimension importante à prendre en compte pour rester actif à un âge avancé. En effet, maintenir des relations sociales régulières contribue à préserver le moral, à stimuler la mémoire et à retarder l’apparition de troubles cognitifs.

Il existe de nombreuses activités qui permettent de rester en contact avec son entourage : participer à des ateliers de loisirs, adhérer à un club de seniors, faire du bénévolat, participer à des activités en famille, etc.

Adapter son environnement

Enfin, adapter son environnement peut favoriser le maintien de l’activité et de la mobilité chez les personnes âgées. Il s’agit notamment d’aménager son domicile pour faciliter les déplacements et les activités quotidiennes.

Cela peut passer par l’installation de dispositifs d’aide à la mobilité (élévateur, rampe d’accès), l’achat de mobilier adapté (lit médicalisé, fauteuil roulant), l’installation de systèmes de communication simplifiés (téléphone à grosses touches, interphone) ou encore l’aménagement de la salle de bain et des toilettes pour les rendre plus accessibles.

Alors, n’attendez plus ! Rester actif et mobile à un âge avancé est à la portée de tous. Il suffit de suivre ces quelques conseils et de faire de l’activité physique et de la mobilité une priorité dans sa vie.

La santé mentale, un aspect essentiel pour le vieillissement actif

La santé mentale est un autre aspect crucial pour rester actif et mobile à un âge avancé. En effet, il a été démontré que la santé mentale a un impact significatif sur la qualité de vie des personnes âgées. Garder son esprit actif et stimulé est donc tout aussi important que de maintenir une activité physique régulière.

Des activités cognitives, comme les mots croisés, la lecture, le jeu d’échecs, l’apprentissage d’une nouvelle langue ou d’un instrument de musique, sont des moyens efficaces pour stimuler la mémoire et la concentration. Elles permettent également de prévenir l’apparition des troubles cognitifs comme la maladie d’Alzheimer.

De plus, rester actif socialement est un excellent moyen pour maintenir une bonne santé mentale. Les interactions sociales permettent non seulement de prévenir l’isolement, mais aussi de stimuler les fonctions cognitives. Pour ce faire, il est possible de participer à des activités en groupe, des clubs de lecture, des ateliers de peinture, etc.

Par ailleurs, la pratique de la méditation et du yoga peut aider à gérer le stress et l’anxiété, souvent présents chez les personnes âgées. Ces activités permettent de se concentrer sur le moment présent, de prendre conscience de son corps et de ses sensations, contribuant ainsi à une meilleure santé mentale.

Faire appel à des professionnels pour un accompagnement personnalisé

Il est parfois nécessaire de faire appel à des professionnels pour un accompagnement personnalisé. Que ce soit pour l’activité physique, l’alimentation, l’adaptation de l’environnement ou le soutien psychologique, des experts peuvent proposer des conseils pour et des solutions adaptées aux besoins de chaque personne âgée.

Des kinésithérapeutes peuvent par exemple aider à réaliser des exercices pour renforcer l’équilibre et la coordination, pour prévenir les chutes. Des nutritionnistes peuvent donner des conseils pour une alimentation adaptée, en fonction des problèmes de santé éventuels. Des ergothérapeutes peuvent proposer des solutions pour adapter le domicile et faciliter les activités quotidiennes.

Enfin, des psychologues ou des psychiatres peuvent apporter un soutien pour gérer les émotions, les angoisses ou les dépressions, qui peuvent accompagner le vieillissement.

Conclusion

Rester actif et mobile à un âge avancé n’est pas seulement bénéfique pour la santé physique, mais aussi pour la santé mentale. C’est un mode de vie à adopter, qui contribue à un vieillissement actif et à une meilleure qualité de vie.

Il ne s’agit pas seulement d’exercice physique, mais aussi de stimulation cognitive, de lien social, d’alimentation équilibrée et d’adaptation de l’environnement. Pour y parvenir, il est essentiel de suivre ces conseils pour, mais aussi de faire appel à des professionnels si besoin pour un accompagnement personnalisé.

Au final, rester actif et mobile à un âge avancé, c’est avant tout une question d’attitude et de volonté. C’est être acteur de son vieillissement, en prenant soin de son corps et de son esprit. C’est une manière de vivre pleinement, quel que soit son âge.

conseils pour rester actif et mobile à un âge avancé

Retour en haut